• Val

Comment poser votre mascara.

Mis à jour : 7 oct. 2019

Le mascara, c'est indispensable pour avoir un regard de velour !

Oui mais voilà, il faut dire ce qui est : parfois, par manque de temps ou de technique, notre oeil tient plus du balai brosse que du velours...

Pourtant, il n'est pas très difficile d'obtenir une belle frange de cils épaissie, régulière et naturelle. Il faut juste un peu de rigueur et de patience.

Voici quelques conseils qui, je l'espère, vous aideront dans votre pose.


La brosse

Evitez les petites brosses à picots en caoutchouc très espacés : ils ont tendance à coller vos cils en amas puis de les plâtrer de mascara... nous ne sommes ni peintre, ni maçon !

Toutes les brosses à poils rigides et serrés voire croisés feront l'affaire car elles assurent une séparation cil à cil.


La matière

Vous pouvez conserver votre marque favorite. Selon le mascara, la matière sera plus ou moins épaisse, couvrante, résistante, waterproof, ... c'est à vous de choisir en fonction de vos goûts et de vos cils...


Le secret réside dans le fait d'en poser très peu à chaque couche, surtout la première qui est primordiale puisque c'est elle qui va fixer les cils dans la position voulue.

Alors mesdames, avant de commencer, c'est parti pour un essuyage méthodique de la brosse sur le bord du tube. Plus le mascara est neuf, plus il faudra l'essuyer. Il sera parfait en milieu de vie. A la fin il sera trop sec ce qui est un moindre mal car comme dit le vieux dicton arabesquoi : "Si la première couche tu veux poser, préfère ton mascara un peu séché..."

Bref, vous avez compris mieux vaut utiliser un vieux mascara pour la première couche qu'un tout neuf qui conviendra mieux pour les suivantes.

Si c'est la pénurie de mascara à votre domicile, vous pouvez alors lui incorporer un peu de crème pour le visage par exemple. Ceci vous permettra de le faire durer un peu plus longtemps en créant un peu plus de matière tout en prenant soin de vos cils...


L'application

Je le répète, la première couche doit être très fine : c'est la plus difficile, c'est elle qui déterminera le résultat. Vous devez déposer peu de matière et de façon équivalente sur l'ensemble des cils qui doivent être bien séparés. En cas de paquet qui s'incruste dans l'histoire, séparez immédiatement les cils avec une brosse à cils propre.

Si le paquet sèche, pas de panique ! Vous pouvez toujours le retirer à l'aide de la déjà mentionnée brosse à cils (toujours propre) mais avant de poser la couche suivante...


Pour réussir cette étape essentielle dite "de la première couche" une bonne technique consiste à partir de la base du cil vers le bout en effectuant des zig-zags ou des vibrations latérales avec la brosse.

Dès que le résultat vous parait satisfaisant même si peu visible encore, laissez sécher pendant que vous faites de même à l'autre oeil.


Procédez de même pour les autres couches. La première étant sèche et ayant déjà fixée la forme, c'est beaucoup plus facile.

Comptez 3 ou 4 couches selon l'effet désiré et toujours fines hein...


Cela peut sembler long à effectuer mais avec un peu d'entrainement vous réaliserez une jolie pose naturelle de plus en plus vite, question d'habitude et d'appropriation de la technique.


Et la frange inférieure alors ?

On procède de la même manière pour la première couche et on s'arête de procéder car, en général, la première suffit. Chez certaines personnes, la frange inférieure est suffisamment fournie et ne nécessite pas de mascara.

Quoi qu'il en soit, une frange inférieure trop chargée alourdie le regard et le regard de cocker malheureux, ce n'est pas ce que nous recherchons n'est-ce pas...?



Allez, à vos mascaras les filles pour construire votre regard de velours et, qui sait, peut être qu'un question du genre : "Tu as fait des extensions de cils ? " illuminera votre journée !!!

#Mascara #Maquillage

0

©2019 by Arabesque et Coton. Proudly created with Wix.com